Flora Coquerel : une Miss heureuse et engagée au Bénin!

0
982

Miss France 2014 est sur tous les fronts ! Récemment partie en voyage au Bénin pour retrouver les siens, Flora Coquerel en a également profité pour mettre en lumière l’association caritative de ses parents…

Si l’on savait qu’elle débordait de qualités, Flora Coquerel continue surtout de nous épater pour son incroyable gentillesse et son caractère altruiste…

Trois mois après son élection, Miss France 2014 multiplie en effet les projets caritatifs dans la joie et la bonne humeur ! Revenue il y a tout juste quelques jours d’un voyage humanitaire organisé au Bénin (la terre natale de sa maman), la jolie brune s’est récemment épanchée dans la presse pour faire part de son expérience : “Quand j’étais petite, on y allait souvent en famille. Cela fait sept ans que je n’y étais pas retournée“, expliquait-elle cette semaine à Téléstar.

Partie pour représenter Inter Action Bénin, l’association fondée il y a 10 ans par ses parents, la reine de beauté a également confié qu’elle militait depuis son plus jeune âge “pour améliorer le quotidien des Béninois, les infrastructures sanitaires et scolaires“, tout en favorisant “les dons de livres” ou bien encore “le parrainage d’enfant“. Une mission désintéressée qui n’a pas manqué de réchauffer les cœurs !

Photographiée lors de son déplacement le 11 mars dernier, la jeune femme de 19 ans est apparue plus resplendissante que jamais pour se rendre à l’hôpital Homel, situé à Cotonou. Entourée pour l’occasion de sa maman, Sephi Boukari, ainsi que de son homologue béninoise, Nadya Sèna Dossa, Flora a attiré toute l’attention pour partir à la rencontre d’enfants.

Durant son passage, la petite protégée de Sylvie Tellier en a également profité pour visiter la salle d’accouchement et la salle d’opération, pour se rendre à la crèche de l’établissement ou encore pour découvrir le bloc opératoire. Un vrai programme !

Rentrée depuis peu, Flora a avoué lors d’une interview qu’elle avait de plus grands projets à établir pour le futur : “Je vais lancer mon association, Kalima, qui est le nom d’une colline du Bénin. Je vais tenter, comme l’association de mon père, d’améliorer la vie au quotidien des habitants dans les villages du Bénin“, a-t-elle avoué à La Tribune Républicaine.

 

– public.fr

Comments

comments

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY